Le Voyageur

La chanson Le Voyageur : Paroles de Pierre Ménager, musique de Tom Paxton (*)

Audio

Paroles

Ma route est longue et poussiéreuse
S’étire lente et sinueuse
Les gens ne veulent pas toujours m’aider…
J’ai vu des cons et des bons
Ceux qui cherchaient la façon
D’apaiser mon esprit tourmenté.

Refrain :
Et je cherche pourquoi plus loin
Je m’en vais, je m’en vais…
Mais toujours plus loin
Je m’en vais…

Jean-Loup Cauchy, Marie-Noëlle Després, Pierre Ménager au centre culturel du Chesnay 1991
Jean-Loup Cauchy, Marie-Noëlle Després, Pierre Ménager au centre culturel du Chesnay 1991

J’ai bourlingué dans ce pays
Pendant des jours et des nuits,
Je me demande souvent où je vais.
Et tous ces gens que je vois
Sont si pressés, mais pourquoi ?
Comme si plus rien ne les étonnait.

Au refrain

Je me souviens de cette fille
Et de son parfum de myrtilles,
Qui incendiait, c’est certain.
Elle a su voiler mes yeux,
Jouer à s’éloigner un peu…
Et mon amour a pris le train du matin.

Au refrain

J’ai roulé avec un copain
Qui parcourt le monde en vain,
A Frisco-Bay est allé sans retour…
Quand je passe dans la grisaille
Sa voix me suit où que j’aille,
Je sens que je vais passer un de ces jours…

Au refrain

Si tu me vois fatigué
Tu voudrais bien m’expliquer
Que toi aussi tu voulais bourlinguer.
Cloue tes souliers au parquet et laisse ta porte bien fermée
Remercie le ciel d’avoir su te garder.

Car je cherche pourquoi plus loin
Je m’en vais, je m’en vais…
Mais toujours plus loin
Je m’en vais…

Crédits

(*) Adaptation de Tom Paxton : « I can’t help but wonder where i’m bound » (avec l’accord des éditions ESSEX PARIS).
Enregistrement analogique au studio des Dames par Polydor et au studio Gasté  à Paris.
Ingénieurs du son : Paul Houdebine, Maurice Valensin, Patrick Maumy

Guitares : Jean-Christophe Peureux et Pierre Ménager
Choriste : Marie-Noëlle Boutin-Després
Contrebasse : Hervé de Sainte foy
Harmonica : Jean-Jacques Milteau

Directeurs artistiques : Claude Dejacques, Jean-Luc Pourquier
Productions DAM 1977