Archives par étiquette : Lambert Wilson

Le « sang impur » de la Marseillaise n’a jamais été celui des français

Depuis mai 2014, je retrouve régulièrement le même « article » dans les pages des réseaux sociaux ou sur des sites dédiés à la gloire des paroles de notre hymne national sous des pseudonymes différents. Ce type de publication génère des commentaires souvent incendiaires et méprisants à l’égard de tous ceux qui comme moi ne partagent pas l’enthousiasme général pour les mots violents de ce chant de guerre.
Mais là, trop c’est trop : une « amie » facebook’ienne vient à son tour de « partager » un texte que je connaissais déjà, et donc de le promouvoir sur sa page. En voici quelques extraits suivis de mon « commentaire » :

Continuer la lecture

Merci Hubert Reeves : ajoutons d’autres paroles à la Marseillaise

De temps en temps des rayons de soleil percent les nuages et me réchauffent sur le chemin de cette longue marche. C’est tellement rare et ça fait du bien (voir l’onglet « Histoire » de ce site).
Je relaye volontiers cet article de Hubert Reeves paru dans « Le Point » (ci-dessous avec un lien). Merci Hubert Reeves de nous permettre de rêver à un autre monde, plus humaniste, la tête dans les étoiles.
Merci d’offrir votre immense charisme, comme un bouclier, à ceux qui font progresser la part de l’humain dans l’homme. Au lendemain de cette journée historique, vous n’étiez pas obligé de vous engager sur les paroles de la Marseillaise. Votre courage égale votre sagesse.
Merci.

Continuer la lecture

Réponse à Edgar Morin sur « l’universelle Marseillaise »

Edgar Morin, sociologue, philosophe, directeur de recherche émérite au CNRS, etc… a fait paraître un article dans le Journal « le Monde » du 18 & 19 mai 2014 (p.16) réagissant ainsi aux propos tenus le 13 mai 2014 par l’acteur Lambert Wilson sur RTL : « Je suis extrêmement énervé que personne ne dise qu’il est temps de changer les paroles de la Marseillaise qui sont d’un autre temps. Ces paroles sont épouvantables, sanguinaires, d’un autre temps, racistes et xénophobes même si la musique est fantastique »…(sic).
Cette réaction de Lambert Wilson faisait écho à une agitation médiatique récente car Christiane Taubira, Ministre de la Justice, n’avait pas chanté la Marseillaise lors d’une commémoration relative à  l’esclavage quelques jours plus tôt à Paris. Un orchestre jouait à coté d’elle, et une cantatrice interprétait l’hymne. Dans un tel contexte Madame Taubira est restée recueillie, en situation « d’écoute » dit-elle. Sincère ou non, cette position peut s’entendre. Dans cette France éternellement divisée, tous les prétextes sont bons pour déclencher « la curée ».
Voici le corps de L’article d’Edgar Morin intitulé « l’universelle Marseillaise » suivi de ma réponse envoyée sans illusion au journal « le Monde » :

Continuer la lecture