Les mots de la Marseillaise sont à l’opposé de la fraternité

L’insoumis du chant de guerre
(sur l’air du déserteur de Vian)

Monsieur le Président
Ce chant viendra peut-être
Frapper à vos fenêtres
Sur l’air de Boris Vian.
Qui vous a conseillé
De faire en deux mille seize
Chanter la Marseillaise
A tous nos écoliers ?
Monsieur le Président
Ces mots de sang impur
Viennent troubler l’azur
De l’esprit des enfants. Continuer la lecture

Au Costa Rica la police grime les enfants et gonfle les ballons

Oui au Costa Rica c’est la police qui gonfle les ballons et grime les enfants le jour de la fête Nationale. Le 15 septembre, aucun défilé militaire… pas de chars d’assaut, d’avions de combat, de camions kakis, pendant des heures….
Les gens de ce pays ont choisi les paroles de leur hymne en 1903 au terme d’un concours. Les mots font référence à des valeurs communes. Pour les Costariciens, l’important c’est l’éducation, la vie ensemble, la culture de la paix, la fraternité sans jamais dire le mot. Des paroles très éloignées d’un chant de guerre comme le nôtre qui lui, invite le peuple à se lever contre « des féroces soldats » (imaginaires…) qui « viendraient égorger nos fils et nos compagnes »…

Continuer la lecture

Bonne année 2016 aux hommes de bonne volonté

BONNE ANNÉE 2016 AUX HOMMES DE BONNE VOLONTÉ
Construisons un monde moins égoïste et plus solidaire.
Si tu veux la paix : prépare-la !
Refuse de chanter les paroles sanglantes de la Marseillaise qui ne parlent que de violence, de sang impur et de bras vengeur. On ne construit pas un monde de paix avec de tels mots.
Résiste.
Alors cette année sera pour toi l’an 1 de la Fraternité !
chauvet-rhinos_maxi
Pierre Ménager
(créateur du site « une autre Marseillaise pour la France » depuis 2007)

Élections présidentielles 2017 : aucun changement en vue pour les mots sanglants de la Marseillaise !

Pourtant ce changement serait simple, possible et ne coûterait rien.
Ce petit geste ferait faire aux héritiers du siècle des lumières un grand pas vers l’humanité … et aiderait tous ces adolescents perdus qui vont rejoindre la barbarie (Daesh)…
Mais voilà, maintenant tous les partis : de gauche, du centre, de droite, du dessus, du dessous… se mettent à chanter ces mots abominables sans réaliser leur sens et ce depuis que des assassins (ne dites jamais terroristes) ont tué des hommes, des femmes et des enfants… des êtres sans défense , tous différents, mais tous enfants de la France.
Le 27 novembre 2015, François Hollande, depuis la cour des Invalides dans un remarquable discours profond et humaniste en hommage aux victimes des crimes de  Paris, a mentionné l’importance de la Fraternité. Il a ajouté : (…) « ces rassemblements spontanés, ces foules qui chantent la Marseillaise; tout cela n’a rien à voir avec je ne sais quel instinct de revanche ».
Puis les premier et sixième couplets de la Marseillaise furent entonnés…
Le premier est le contraire de l’idée universelle de la Fraternité
Et le sixième couplet  lui a répondu en écho : « Amour sacré de la patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs » en un parfait paradoxe… Enfin est arrivé le refrain au sang impur…
Mais là, trop c’est trop.
Les mots ont-ils du sens ?
Continuer la lecture

Le « sang impur » de la Marseillaise n’a jamais été celui des français

Depuis mai 2014, je retrouve régulièrement le même « article » dans les pages des réseaux sociaux ou sur des sites dédiés à la gloire des paroles de notre hymne national sous des pseudonymes différents. Ce type de publication génère des commentaires souvent incendiaires et méprisants à l’égard de tous ceux qui comme moi ne partagent pas l’enthousiasme général pour les mots violents de ce chant de guerre.
Mais là, trop c’est trop : une « amie » facebook’ienne vient à son tour de « partager » un texte que je connaissais déjà, et donc de le promouvoir sur sa page. En voici quelques extraits suivis de mon « commentaire » :

Continuer la lecture

Hourra voici l’espoir ! Merci Natalie Dessay

La soprano Natalie Dessay, (notre gloire nationale… et internationale !), contactée par le ministère pour interpréter la Marseillaise dans la cour des Invalides le 27 novembre 2015 en hommage aux victimes des attentats de Paris, a décliné cette offre. Interrogée par Vincent Josse (France musique), elle en donne clairement les raisons dans l’émission du vendredi 11 décembre 2015.
Le grand baryton Laurent Naouri a également pris position vis à vis des paroles de la Marseillaise dans cette émission.

Continuer la lecture

La marseillaisite : au secours Docteur !

(publié avec l’aimable autorisation de René CRUSE)

Au secours Docteur !
Je n’arrive pas à chanter La Marseillaise.
Ces paroles, dites symboliques, se bloquent sur « le sang impur ».
Pourtant je suis un Français à part entière, j’ai fait la guerre comme beaucoup d’autres, mais j’ai une maladie que je nomme «la marseillaisite» qui entrave ma gorge et surtout mon cerveau. Je ne peux brailler «Aux armes citoyens». Je me réfère à la contradiction du Président dans la cour des Invalides dénonçant « les bras vengeurs » de la sixième strophe.
Alors Docteur, ? vous allez me traiter de « pacifiste » qui sonnerait alors comme une injure ?
Suis-je un débile qui ignore l’Histoire de la Révolution française et l’origine du texte ?
Je partage l’immense émotion nationale du 13 novembre, mais je suis malade de voir la jeunesse d’aujourd’hui chantant sa mort à l’unisson.

Continuer la lecture

La Fraternité plus forte que la mort

La Fraternité reviendra… Chaque chose en son temps.

Aujourd’hui nous allons enterrer nos enfants morts, leur donner des sépultures dignes, verser des larmes avec leurs parents, frères, oncles, cousins, amis … Tous devenus notre véritable famille, unie devant la monstruosité de ces crimes qui devront passer devant la justice humaine avant celle, je l’espère, d’un possible jugement invisible.
Les auteurs devront être punis à la hauteur de leur crime, de leur folie car il s’agit avant tout de cela. Je dis cela calmement, sans haine … La punition, parfaitement ferme et claire, doit s’inscrire, en dehors de la haine.

Continuer la lecture

Paroles de la Marseillaise : c’est dur d’être aimé par des…

Dessin de Patrick Chappatte qui résume tellement bien les choses…

© Chappatte - "Le Temps"- Genève. Avec l'aimable autorisation de : www.globecartoon.com
© Chappatte – « Le Temps »- Genève. Avec l’aimable autorisation de : www.globecartoon.com

A travers ce remarquable dessin de Patrick Chappatte, un discret hommage est rendu à tous les dessinateurs  de presse, aux caricaturistes politiques de tous bords… A ceux qui ont été assassinés mais aussi à tous les autres, bien vivants, dont la vision du monde, exprimée par une plume, un crayon, fait étrangement naître en l’humain une émotion, éclore un sourire, plutôt qu’une envie de tuer. Mais qui osera affirmer avec moi que l’expression qu’un sang impur arrose nos sillons irrigue notre violence inconsciente (refoulée), en nous plaçant ainsi au même niveau que les assassins et nous renvoie aussi à la question de notre propre barbarie…

Continuer la lecture